PLANAISE en VIGILANCE SÉCHERESSE

Sécheresse en Savoie : passage en situation de « vigilance »

Sécheresse en Savoie : passage en situation de « vigilance »

Sur de nombreux secteurs du département, les débits des cours d’eau sont bas pour la période. En conséquence, l’ensemble de la Savoie est placé en situation de « vigilance » sécheresse.

Après un mois de décembre extrêmement pluvieux, le département a connu un hiver sec. En particulier, le mois de mars a été très pauvre en précipitations. Le mois d’avril a été plus humide, avec un cumul de précipitations proche des normales, voire supérieur sur certains secteurs du département (Tarentaise, Beaufortain). Cela a profité aux cours d’eau et aux nappes du département, qui présentaient globalement un état satisfaisant à la fin avril.

Le mois de mai a marqué une rupture, avec une première quinzaine insuffisamment pluvieuse. Ce temps sec s’accompagne de températures particulièrement élevées pour la saison. En conséquence, les débits des cours d’eau de plaine de l’ouest du département ont diminué très rapidement, de même que le niveau des nappes associées. Le constat est identique en moyenne montagne (Bauges, Chartreuse), où l’alimentation des cours d’eau par la fonte est terminée ou en passe de l’être, les stocks de neige étant aujourd’hui faibles à inexistants. À l’inverse, en haute montagne, les débits des cours d’eau sont en hausse, en lien avec une fonte importante. Néanmoins, les températures élevées rencontrées actuellement font craindre une fonte très rapide des stocks de neige, qui ne permettra pas de soutenir le débit des cours d’eau jusqu’à cet été.

Les usagers sont invités à adopter une gestion économe de l’eau

Il est recommandé à tous les usagers d’adopter une gestion économe de l’eau afin de lutter contre la baisse des ressources en eau et de préserver les milieux aquatiques, il convient notamment de :

  • limiter les usages d’ordre secondaire : nettoyage des voitures, lavages extérieurs… ;
  • réduire le lavage des voies et trottoirs au strict nécessaire de salubrité ;
  • réduire les consommations d’eau domestique ;
  • limiter les arrosages des espaces verts et éviter l’arrosage aux heures les plus chaudes.

La situation de « vigilance » ne s’accompagne pas de mesures de restriction.

Les collectivités territoriales sont invitées à transmettre leurs données permettant un suivi régulier de l’état de la ressource en eau

Afin de permettre un suivi régulier de l’état de la ressource en eau, il est demandé à l’ensemble des services gestionnaires de réseaux d’eau potable de transmettre chaque semaine à la direction départementale des territoires (DDT) les données relatives à la production des ressources exploitées (débit des sources et cours d’eau prélevés, niveau des nappes…) à l’adresse e-mail suivante : ddt-secheresse@savoie.gouv.fr

Les dispositions de l’arrêté préfectoral plaçant le département de la Savoie en situation de « vigilance » sécheresse sont valables au plus tard jusqu’au 31 octobre 2022.

Pascal BOLOT, préfet de la Savoie, appelle dès à présent chacun à une utilisation parcimonieuse de l’eau (incitation à limiter le nettoyage des véhicules, à éviter l’arrosage aux heures les plus chaudes…).

LES BONNES MESURES À ADOPTER

ARRÊTÉ DU PRÉFET